Qu’est ce que la Zakat ?

5497530-8200042

« quiconque consent à faire un prêt gracieux à Dieu, Dieu le lui rendra au décuple, car c’est Lui qui décrète l’abondance ou la parcimonie  et c’est vers Lui que se fera votre retour »

 

Qu’est ce que la Zakât ?

 

Le terme « zakât » souvent traduit en français par « aumône légale », signifie littéralement « purification ». Il désigne l’aumône obligatoire que chaque musulman verse en vertu des règles de solidarité au sein de la communauté musulmane. Le Coran contient plus de 80 versets concernant la Zakât et l’obligation de s’en acquitter. Cette aumône est considérée comme un droit des pauvres à prélever dans le surplus des plus riches.

 

Aspects fondamentaux de la Zakât 

 

1-   La dimension rituelle et cultuelle

C’est une obligation instituée par Allah comme la prière, à cette différence près que la prière est un acte rituel purement physique alors que la zakât est un acte d’adoration qui s’exprime par le biais des biens matériels.

 

2-   La dimension spirituelle

La zakât a un rôle purificateur, cette purification porte aussi bien sur les richesses elles-mêmes que sur la personne qui s’acquitte de la zakât. En exprimant par ce geste la lutte contre l’attachement excessif aux biens matériels il expie les maladies telles l’avarice et la cupidité. C’est le sens invoqué dans le verset du coran : « Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les bénis… » Sourate 9/Verset 130.   

 

3-   La dimension sociale 

La zakât est une expression de solidarité entre les hommes et permet de diminuer et d’apaiser les effets de la pauvreté dans la société. Elle joue un rôle très important dans la cohésion sociale vu les disparités matérielles qui ont toujours existé entre les gens. Le Coran dit dans ce sens : « Est-ce eux qui distribuent la Miséricorde de Ton Seigneur ? C’est Nous qui avions réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les autres à leur service. La miséricorde de Ton Seigneur vaut mieux cependant que ce qu’ils amassent ».

 

Les personnes imposables

 

La Zakât étant un des cinq piliers de l’Islam, le musulman en est redevable et doit obligatoirement s’en acquitter, dès lors que le montant de son épargne dépasse un certain seuil que l’on appelle le « nissab »

Le nissab est fixé à 85g d’or pur ou à son équivalent en valeur monétaire.

 

Les personnes qui remplissent les conditions suivantes sont soumises au paiement de la Zakât :

 

1. Etre musulman.

2. Etre adulte (qui a atteint la puberté) et juridiquement capable.

3. Avoir le nissab: signifie que vous possédez plus de richesses que le niveau du nissab (seuil) sur une période minimale d’une année lunaire.

 

Le taux de la Zakât

 

Pour s’acquitter de la Zakât, il suffit de multiplier le montant de l’épargne par 0,025 soit 2,5%du total

Exemple : Pour une somme de 3000 € épargnée, le calcul est : (3000 X 2,5 / 100 =  75 €)

 

 

Beit Ez Zakat 

 

Soucieux d’aider les musulmans à accomplir leur religion dans de bonnes conditions, l’UOIF a crée depuis plusieurs années Beit Ez Zakat pour accueillir votre zakât et la distribuer aux catégories spécifiés dans le Coran. Cette institution va entre autre œuvrer pour répondre à toutes les questions liées à ce 3ème  pilier de l’Islam et aider les commerçants et toute personne désireuse de payer sa zakât à la calculer correctement.   

 

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF