L’Educateur Intemporel

 

En cette période hivernale qui commence, certaines personnes peuvent se retrouver en perte d’enthousiasme ou de motivation. Soyons clair, notre mode de vie actuel ne nous rend pas la tâche simple. Grands et petits nous sommes attachés à ce petit objet qui, à coup de notification, prend toute notre attention. Nous pensons peut-être recevoir là une nouvelle qui nous réjouira et égaillera enfin notre âme ou une information qui nous connectera à nos émotions anesthésiées.

 

 

J’aimerai attirer aujourd’hui votre attention sur une notification que nous avons reçue et cela bien avant l’invention de nos portables. Ce message, cette notification, vient de la part de notre référent.

 

Il s’agit d’un référent qui a fait l’unanimité dans le cœur de chaque musulman. Le suivre fait partie et conditionne notre foi. Cette foi qui nous rend vivant, libre et heureux par le simple fait de l’alimenter.

 

 

Une Déclaration en Or

 

Cette notification, il nous l’a envoyée un jour alors qu’il était avec ses compagnons.

 

Ce jour-là, le Prophète (saws) a dit [i]: « J’aurais aimé rencontrer mes frères ».

Les compagnons lui dirent : « Ne sommes-nous pas tes frères ? »

Il répondit (saws) : « Vous, vous êtes mes compagnons. Par contre, mes frères sont ceux qui ont cru en moi sans pour autant m’avoir vu ».

 

Le Prophète (saws), nous a donné un statut de choix en déclarant que nous sommes ses frères et sœurs et qu’il a hâte de nous voir. Il s’agit là d’une très belle déclaration d’amour ! Il nous a devancé et avant même de nous rencontrer il nous a déclaré son amour.

 

Un Engagement

 

Ce statut de choix, par lequel il t’a honoré(e) d’être son frère, sa sœur, mérite que tu revisites régulièrement ton engagement à le suivre. Engagement que tu as prononcé en devenant musulman. Engagement que Dieu te rappelle au moins neuf fois par jour où tu évoques son nom en priant sur lui à travers tes cinq prières. Vis-tu réellement ce moment de prière en te connectant à lui ? Neuf fois par jour quand tu récites et-tahiyat : À Allah les salutations, les prières et toutes les bonnes choses. Que le salut, la miséricorde et la bénédiction te soient accordées, Ô prophète d’Allah ! Que le salut soit sur nous et sur les serviteurs d’Allah vertueux ! Je témoigne que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et je témoigne que Mohamed est son serviteur et envoyé  » Renouvelles-tu réellement, sincèrement ton engagement à le suivre ? Peux-tu me décrire ton amour pour lui ?

 

Ali (raa) l’a fait. On lui a demandé : « Comment se caractérisait votre amour pour le Prophète (saws) ? » Il répondit : « Je jure par Allah qu’il était plus aimé que l’eau fraîche en temps de soif ».

 

Je t’invite à méditer sur ton état. Est-ce si difficile de mettre la sunna du Prophète (saws) dans nos priorités ? Combien de nouvelles résolutions prenons-nous chaque année ? Qu’en est-il de notre engagement à le suivre ?

 

Sans plus attendre, décide d’améliorer, de perfectionner, ta relation avec ce noble référent. Prends la décision de vouloir vivre une vie plus en proximité avec la meilleure des créatures.

 

Comment Devenir Proche de Mon Référent

 

Combien sommes-nous aujourd’hui à vouloir cette proximité avec la passivité de nos cœurs et de nos actes ? Combien sommes-nous aujourd’hui à amasser des connaissances sur le bien-aimé et les oublier ou les mettre dans le grenier de notre mémoire au cas où un jour nous en aurions besoin ?

 

La vie est une succession de souffles. Les souffles qui sont passés sont consommés, il te reste maintenant, oui maintenant, et peut-être demain… Alors je t’invite à faire le bilan et prendre les bonnes décisions.

 

Nous allons partager ici quelques pistes pour travailler notre relation avec notre Prophète bien-aimé (saws) :

  • As-tu vu comment ton admiration augmente quand tu apprends une information sur une personnalité que tu apprécies ? Plus tu vas en apprendre sur le Bien-aimé (saws) plus ton amour va grandir.

 

Nous avons El hamdouliLlah beaucoup de traces et de sources sûres sur la vie du Prophète Mohamed fils de AbdAllâh fils de Abdel Muttalib fils de Hachim.

 

Lis et relis sa vie. Inscris-toi à un cours qui étudie sa vie. Les ouvrages en français aujourd’hui ne manquent pas. Ouvre ta bibliothèque et décide de relire un livre qui parle de lui (saws). Tu verras comment ta connexion avec lui sera moins parasitée et sa notification te paraîtra de plus en plus visible.

 

  • Disons que tu as maintenant en tête un passage de sa vie, une parole qu’il (saws) a dit, un silence de sa part dans une situation particulière, une attitude. Sans plus attendre, projette ce passage dans ta vie. Sans plus attendre, inspires-en toi. Sans plus attendre, partage-le par amour pour lui (saws), par engagement envers lui (saws). Fais-le entre toi et lui (saws).

 

Cela peut être une chose simple mais tellement lourde par l’intention qu’il y a derrière. Ce renouvellement de l´engagement est à en faire une habitude, car le prophète Mohamed (saws), lui, le faisait constamment.

 

  • Évoque-le souvent, dans ton cœur et à voix haute. Prends le temps de répéter la prière sur lui pour amener ton cœur à se déconnecter de l’agitation quotidienne pour te connecter à un rappel pur.

Allah Le Très-Haut dit : « Certes, Allah et Ses Anges prient sur le Prophète ; ô vous qui croyez priez sur lui et adressez-lui vos salutations. » [ii]

 

Les Fruits de son Accompagnement

 

« Dis (ô Prophète) : Si vous aimez Dieu suivez-moi donc, Dieu vous aimera et vous pardonnera vos péchés. » [iii]

 

Tu cherches à être aimé(e) par Allah ? Accroche-toi à comprendre et suivre les pas de ce magnifique référent qui est le Prophète (saws). Tu cherches à être pardonné(e) ? Apprends à le connaitre, à l’aimer et à l’imiter. Tu trouveras là une grande paix.

 

Comme tu as dû le remarquer, certains messages que tu reçois ou notifications vont avoir le statut de première classe ; tu vas leur accorder une attention et une réponse très particulières, souvent à cause de l’expéditeur.

 

Cette notification, que tu viens de recevoir, a une importance capitale ! Médite-la en la relisant plusieurs fois pour que tu puisses lui préparer une belle réponse.

 

  • Une Eau plus Blanche que le Lait

 

Rappelle-toi que viendra un jour, où l’attente sera très longue sous un soleil très proche et brûlant et que ce jour-là sept catégories de personnes seront sous l’ombre du trône d’Allah[iv].

 

Ensuite tous les croyants viendront boire et notre Prophète, notre référent (saws), nous attendra, et il reconnaîtra les gens de sa communauté grâce aux marques blanches des ablutions au niveau des avant-bras et du visage.[v] [vi]

 

L’eau de ce bassin est plus blanche que le lait, celui qui la boit ne connaîtra plus la soif ! [vii]

 

« Le Prophète (saws) a dit[viii] : « La longueur de mon bassin équivaut à la distance parcourue en un mois. Ses angles sont égaux. Son eau est plus blanche que le lait. Son odeur est plus parfumée que le musc. Ses pots sont plus nombreux que les étoiles du firmament. Celui qui en boira ne connaîtra plus jamais la soif ».[ix]

 

Je te souhaite d’être parmi ces gens qui auront l’honneur de boire de ce bassin bénit.

 

  • Les types d’intercessions

 

L’intercession est le fait d’intercéder en faveur de quelqu’un.

 

Le moment où personne ne pourra parler devant le Suprême Créateur, le jour où les livres seront dévoilés, cela sera l’instant le plus difficile pour tout croyant.

 

Le Prophète (saws), à ce moment-là, intercèdera auprès d’Allah pour toutes les créatures, afin que le jugement dernier commence et pour mettre un terme à l’horreur de leur situation et à la longueur de leur attente.

 

Seul ton référent, ton Prophète (saws) sera capable ce jour-là de parler en ta faveur ! Aucun prophète ne pourra le faire, aucun ange, seulement lui (saws) !

 

« Je serai le jour de la résurrection le chef des enfants d’Adam, le premier à voir sa tombe s’ouvrir, le premier intercesseur et le premier dont l’intercession sera acceptée. » [x]

 

L’intercession « el shafa’a », les savants en distinguent plusieurs :

 

Il y a celle que l’on appelle « el shafa’a al koubra » ou « oudhma » ou « makaman mahmoudan » (la grandiose), elle interviendra quand les Hommes demanderont que le jugement soit accompli car ils ne supportent plus l’attente terrible.

 

Il y a également l’intercession qui concernera les Hommes qui rentreront au paradis sans jugement !

 

Selon le hadith de Okacha : Ibn Abbas (raa) a dit :

 

Le messager de Dieu (saws) a dit : « on a fait défiler devant moi les communautés religieuses (ou nations). Je vis alors untel prophète et avec lui moins de 10 adeptes puis un prophète qui n’avait qu’un ou deux hommes, enfin un prophète qui passait tout seul. Soudain une troupe nombreuse m’apparut. J’avais cru qu’il s’agissait de ma nation mais on me dit c’est Moïse et sa nation ».

 

« Regarde plutôt à l’horizon ».

 

« Je regardai et je vis une masse nombreuse, puis on me dit de regarder de l’autre côté de l’horizon et je vis qu’une masse nombreuse barrait l’horizon : voici ta nation me dit-on et il aura en outre 70 000 qui entreront dans le paradis sans qu’on leur demande aucun compte, ils ne subiront aucun châtiment ». Puis il se leva et entra dans sa demeure.

 

Une des belles caractéristiques de notre Prophète (saws) c’est d’avoir été envoyé à toute l’humanité, tandis que les autres prophètes ont été envoyés exclusivement à leurs peuples respectifs.[xi][xii]

 

Savais-tu qu’il y a également une intercession qui sera réservée aux Hommes voulant rentrer au paradis. Ils ne pourront y accéder seulement lorsque le prophète Mohammed sera entré en premier.

 

Le Prophète (saws) a dit : « J’arriverai à la porte du Paradis, le Jour du Jugement dernier, et je demanderai l’ouverture de cette porte. Le responsable demandera « Qui es-tu ? » Je répondrai : « Mohamed ! » Il dira, précisément : « Je ne suis autorisé à ouvrir la porte à aucun être avant toi ». [xiii]

 

Comment Gagner l’Intercession du Prophète (saws)

 

  • Après chaque appel à la prière je t’invite à te rappeler de dire l’invocation par laquelle le Prophète (saws) lui-même te promet son intercession !

« Ô Allah, Seigneur de cet appel parfait et de la prière qui va être dite, accorde à Mohamed (saws) l’intercession et l’excellence, et élève-le au rang le plus exalté que Tu lui as promis ». [xiv]

  • Prier sur le Prophète (saws) 10 fois le matin et 10 fois le soir selon un hadith authentique :

« Ô Seigneur ! Prie sur Mohamed et sur la famille de Mohamed comme Tu as prié sur Ibrahim (Abraham) et sur la famille d’Ibrahim, Tu es certes digne de louange et de glorification. Ô Seigneur ! Bénis Mohamed et la famille de Mohamed comme Tu as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim, Tu es certes digne de louange et de glorification ».

 

Si tu te retrouves dans une situation difficile je t’invite à prier sur lui (saws) tu seras le premier surpris du résultat.

 

Dieu dit à ce propos « Et lorsque vous avez un motif de discorde remettez-vous en à Dieu et à son envoyé si vous croyez en Dieu et au Jugement dernier ». [xv]

 

Avons-nous pris cette habitude ? En cas de doute, de questionnement, d’interrogation de nous tourner vers sa sunna ? Sincèrement t’est-il déjà arrivé de te demander par amour et par désir de le suivre mais comment lui (saws) aurait-il agi ou fait ?

 

Tu as là en main une partie de la solution pour enfin commencer ou recommencer à vivre en proximité avec ton éducateur, ton référent, ton Prophète bien-aimé (saws).

 

Le Tronc Mort ou Nos Cœurs Morts ?

 

Permets-moi d’évoquer ici avant de finir un évènement qui est arrivé à notre référent (saws) :

 

En l’an huit de l’hégire, on construisit au prophète (saws) une chaire (un minbar) alors qu’auparavant, il avait l’habitude de faire son prêche en s’appuyant à un tronc de palmier. À la première occasion, le Prophète Mohamed (saws) passa devant le tronc, monta sur la chaire (le minbar) et entama son discours. C’est alors que les compagnons entendirent les pleurs et les gémissements du tronc. Le Prophète (saws) descendit alors et posa la main sur le tronc qui se calma. [xvi]

 

À chaque fois que Hassan Al Basri racontait ce récit du désir ardent du tronc, il pleurait puis disait : « Ô serviteur d’Allah le bois a poussé un gémissement de tendresse envers le Messager de Dieu. (..) Ô musulmans ! Vous êtes plus à même à désirer ardemment sa rencontre ! »

 

Le Prophète (saws) t’aime, il t’a fait une déclaration en public, il t’a même réservé une place très chère ! Alors dit BismiLlah, pris sur lui (saws) et honore ton engagement par des actes inspirés de sa vie (saws).

 

Département présentation de l’Islam

 

[i] Dans un hadith authentique rapporté par l’Imam Ahmad.

[ii] Coran : Sourate 33, verset 56.

[iii] Coran : Sourate 3, verset 31.

[iv] Un imam juste, un jeune qui grandit dans l’obéissance d’Allah, un homme qui fait sans cesse l’aumône, un homme dont le cœur est rattaché aux mosquées, un homme qui a pleuré dans la solitude par crainte de d’Allah, un homme qu’une femme riche, belle et noble appelle à la désobéissance d’Allah et refuse en disant « Je crains Allah. », et deux Hommes qui se sont rencontrés pour Allah et se sont séparés pour Lui.

[v] Seuls seront refoulés les hypocrites, les innovateurs ; En effet, ceux qui auront mécru ne goûteront pas l’eau de ce bassin.

[vi] Asma Bint Abou Bakr, qu’Allah l’agrée, rapporte du Prophète (saws) : « Je serai près du bassin pour voir qui d’entre vous va arriver vers moi. Mais certains seront éloignés de moi. – « Seigneur, dirai-je alors, ils sont des miens, de ma Communauté » – « Sais-tu ce qu’ils ont fait après ton départ ? me répondra-t-on, par Allah, ils n’ont pas cessé de revenir sur leurs pas (renonçant à l’Islam) Je dirai : « Arrière, arrière, celui qui s’est détourné de ma Tradition ! » Rapporté par Mouslim.

[vii] Plus de 50 compagnons rapportent des hadiths sur l’existence de ce bassin, et il sera avant le sirat comme le rapporte l’imam El Ghazali, El Kourtoubi, et Ibn Hajar Askalani.

[viii] Parmi les hadiths décrivant le bassin, nous pouvons lire dans le Sahih d’El-Boukhari d’après Abdallah Ibn Amr (rad).

[ix] Dans un hadith le prophète dit que les récipients autour du bassin sont aussi nombreux que les astres des cieux, sa longueur équivaut à la distance entre Amman (Jordanie) et Jérusalem.

[x] Rapporté par Mouslim

[xi]Allah le Très Haut énonce ceci en disant : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu’annonciateur et avertisseur pour toute l’humanité. » Sourate 34, verset 28.

[xii] De même le Prophète, (saws), a dit : « J’ai été envoyé à toutes les races » Et selon une autre version : « J’ai été envoyé à toute la création. » Rapporté par Mouslim.

Selon Houdhayfa et Abou Hourayra, le Messager d’Allah (saws) a dit : « Allah, exalté soit-Il, rassemblera les Hommes. Les croyants resteront debout jusqu’à ce qu’on fasse venir le paradis tout près d’eux. Ils vont ensuite aller voir Adam (as) et lui diront : « Ô notre père ! Prie pour nous ton Seigneur pour qu’Il nous ouvre les portes du Paradis ! » Il leur répondra : « Qu’est-ce donc qui vous a sorti du paradis si ce n’est la faute de votre père ? Non, ce n’est pas à moi que revient cet honneur. Allez plutôt voir mon fils Ibrahim, l’ami intime d’Allah ». Ils vont donc trouver Ibrahim qui leur dira : « Ce n’est pas à moi que revient cet honneur. Je n’ai été l’ami intime d’Allah que de derrière un écran. Allez plutôt trouver Moïse à qui Allah a adressé directement Sa parole ». Ils iront voir Moïse qui leur dira : « Ce n’est pas à moi que revient cet honneur. Allez plutôt trouver Jésus, le Verbe d’Allah et Son Esprit ». Jésus leur dit : « Ce n’est pas à moi que revient cet honneur ». Ils iront alors voir Mohamed qui se lèvera et voilà qu’on lui permettra d’ouvrir les portes du Paradis ». Rapporté par Mouslim.

[xiii] Rapporté par Ahmed et Mouslim. Ibn Qayyim Al-Jawziyya ajoute que le portier est « le plus haut responsable ».

[xiv] Rapporté par Jabir Ibn Abdillah, Sahih El Boukhari, Kitab Us Salah.

[xv] Coran : Sourate 4, verset 59.

[xvi] Rapporté par El Boukhari, Mouslim, El Tarmouzi, et par l’Imam Ahmad.

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF