Retrait de la Grande Mosquée de Paris du CFCM - L'Union des Organisations Islamiques de France

Retrait de la Grande Mosquée de Paris du CFCM

Dans un communiqué signé par Monsieur Dalil Boubakeur, son Recteur, la Grande Mosquée de Paris vient d’annoncer son retrait « de toutes les instances du CFCM et de ne plus participer à toute initiative émanant des pouvoirs publics sur l’organisation du culte musulman ».

 

Musulmans de France prend acte de cette décision grave venant d’une fédération fondatrice du CFCM. Pour rappel, le Recteur de la Grande Mosquée de Paris a été élu président du CFCM à la mise en place de ce dernier (mandat de 2003-2005), puis réélu à ce poste par deux fois  (2005-2008 et 2013-2015). Il est, depuis et jusqu’à cette décision, le président d’honneur du CFCM. L’histoire de la Grande Mosquée de Paris, qui a participé à toutes les formes de dialogue entre les institutions musulmanes et l’Etat, est liée à celle des musulmans de France.

 

Le retrait de la Grande Mosquée de Paris du CFCM fragilise davantage ce dernier et pose avec sérieux le futur de son existence. L’islam de France ne peut en effet se construire sans la participation engagée de toutes ses composantes, et la Fédération de la Grande Mosquée de Paris en est une, historique, reconnue et importante.

 

Lors de la présentation de ses vœux aux autorités religieuses, Monsieur le Président de la République a évoqué le nécessaire travail de « structuration de l’islam en France ». Plus que jamais, Musulmans de de France appelle ses homologues, toutes les fédérations musulmanes de notre pays, à œuvrer ensemble, avec toute la sérénité nécessaire, pour consolider les liens de fraternité, favoriser l’émergence d’initiatives nationales afin de mieux répondre aux besoins des fidèles, et participer efficacement et collectivement au nécessaire travail du bon vivre-ensemble.

 

Musulmans de France,

La Courneuve, le 8 janvier 2018.

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF