Poitiers : 5 ans après, le procès des identitaires radicaux

Le 20 octobre 2012, 74 militants de Génération Identitaire, groupuscule d’extrême-droite radicale, s’étaient introduits illégalement dans la Grande Mosquée de Poitiers et hissés sur le toit de son quatrième étage afin de scander des slogans guerriers, de haine et de racisme.

 

Les cinq leaders du groupe ainsi que leur mouvement sont poursuivis par la justice et seront jugés le 20 octobre par le tribunal correctionnel de Poitiers sous les chefs d’inculpation : provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée; et destruction et dégradation en réunion de biens d’autrui.

 

La partie civile est constituée de « Musulmans de France », la Communauté Musulmane de Poitiers, le Collectif Contre l’Islamophobie en France et le Comité 15 mars et Libertés. Ils seront tous présents par leurs responsables et avocats.

 

Cette agression a été un choc pour les fidèles de la grande mosquée qui avaient été privés de la prière du matin le jour de l’agression, avaient assistés à la profanation et la dégradation de leur mosquée et subis durant de longues heures les pires des provocations et insultes.

 

Les dignitaires religieux, en particulier chrétiens et juifs, ainsi que la plupart des responsables politiques avaient dénoncé avec vigueur cette violation inqualifiable et les messages de haine qui l’avaient accompagnés.

 

Musulmans de France espère que ce procès douloureux enverra un message qui marque que la profanation de mosquées et l’incitation à la haine et au racisme n’ont pas leur place dans notre République.

 

Musulmans de France espère également voir cesser très vite les allégations insupportables de ce groupuscule extrémiste qu’est Génération Identitaire qui ne cesse de lier, dans ses communications, les terribles attentats qu’a connus notre pays avec la Communauté Musulmane française et ses mosquées. Avec ce mensonge éhonté, l’extrême droite radicale ne fait que briser la cohésion de notre pays et alimenter l’extrémisme et la haine.

 

Le 15 Octobre 2017

Musulmans de France

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF