Bombardements à la Ghouta en Syrie - L'Union des Organisations Islamiques de France

Bombardements à la Ghouta en Syrie

En Syrie, les 400 000 habitants de la Ghouta orientale viennent d’être victimes d’une deuxième attaque du régime de Bachar El-Assad et de son allié russe. Les bombardements ont fait plus de 320 victimes dont de nombreux enfants.
Concernant ces derniers, Amnesty Internationale a « tiré la sonnette d’alarme » du fait de la situation catastrophique et qui, d’ailleurs, évolue de jour en jour d’une manière désastreuse. En effet, la chargée de campagne conflits armés de l’association a souligné que « les enfants sont en train de mourir de faim ».
Dans un autre aspect du chaos, l’offensive de l’état Syrien a touché des hôpitaux; principales cibles des bombardements. Le personnel soignant demeure dans une impuissance totale car ils ne disposent ni de moyens, ni de médicaments et encore moins de lieux adéquats pour accueillir et soigner les victimes dans de bonnes conditions. Ainsi, ceux-ci sont dans l’obligation de prioriser les soins apportés aux blessés au risque de devoir en laisser mourir par manque de moyens médicaux.
Face à cette situation insoutenable, le président de la République Française, Emmanuel Macron a demandé une trêve humanitaire de 30 jours à l’ONU.
Musulmans de France condamne avec la plus grande fermeté ces actes inhumains commis par l’armée de Bachar El-Assad.
Musulmans de France n’accepte en aucun cas, en aucun lieu et sous aucune raison la violence physique et psychologique commise à l’encontre de la population syrienne.
Musulmans de France soutient les habitants de la Ghouta orientale ainsi que l’ensemble des Syriens opprimés.
Musulmans de France demande une intervention urgente des diplomaties française et européenne ainsi que des Nations Unies pour que cessent ces bombardements dramatiques.
Enfin, Musulmans de France accompagne par sa pensée et ses invocations les victimes et leur famille dans cette douloureuse épreuve.
Le 22 Février 2018
Musulmans de France

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF