Anniversaire de la loi du 15 mars 2004 sur les signes religieux

Marche européenne contre l’islamophobie

 

 

Il y a onze ans, était votée la loi du 15 mars 2004 sur les signes religieux, communément appelée la loi sur le voile ou contre le port du voile à l’école.

 

A cette occasion, l’UOIF souhaite rappeler le caractère purement électoraliste de cette loi qui n’a servi qu’à stigmatiser et humilier encore plus les musulmans. Cette loi n’aura en aucun cas servi le bon vivre-ensemble, bien au contraire. Elle a par ailleurs fortement dégradé l’image de notre pays aux yeux du monde, que ce soit via les rapports d’experts ou les relais journalistiques.

 

Aujourd’hui encore, des personnalités politiques, pris toujours par la tourmente des élections, cherchent à relancer des débats ou proposer des projets de loi contre le port du voile par des nounous, à l’université ou ailleurs.

 

Ces démarches de stigmatisation, risquent de dresser, de nouveau, des Français contre d’autres Français alors même que la France a besoin, plus que jamais, de prêcher et d’agir pour plus de fraternité, de respect et d’union, valeurs tant mises en avant suite à la marche du 11 janvier dernier.

 

Depuis les attentats tragiques de Paris, nous assistons à une recrudescence très inquiétante d’actes anti-musulmans. Prendre encore une fois les musulmans pour cible ou objet de campagne ne fera que donner argument aux personnes et groupes islamophobes. Le racisme et l’islamophobie étant des fléaux qui font le lit de tous les extrémismes,

 

L’UOIF appelle à l’esprit de responsabilité et soutient à cet effet la marche organisée ce samedi 14 mars 2015 en France et dans toute l’Europe pour dénoncer l’islamophobie.

 

La Courneuve, le 12 mars 2015

Union des Organisations Islamiques de France

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF