Mort et désespoir - L'Union des Organisations Islamiques de France

Mort et désespoir

Les enfants martyrs de l’Afghanistan

Les derniers jours ont été des jours de deuils pour beaucoup de gens et qui suscitent a plus vive des indignations.

C’est tout d’abord une école coranique située dans le nord de l’Afghanistan qui a été la cible d’un bombardement meurtrier. Evoquant la présence supposée de Talibans, plus d’une centaine de personnes ont été tuées dont beaucoup d’enfants. C’était un jour de fête, jour de cérémonie de fin d’année pour ces enfants dont l’âge moyen se situe aux alentours de 8 ans selon des sources locales. Soutenus par leurs familles et leurs proches pour cette cérémonie de « remise des turbans », ces enfants n’auront pas la chance de se réjouir auprès des leurs, autour des douceurs préparées pour l’occasion ou avec les cadeaux préparés à leur attention. Ils sont morts. Avec leurs beaux turbans portés fièrement. Comme des martyrs, innocents qu’ils sont de la folie des hommes.

 

Répression sanglante à Gaza

C’est le second vendredi de la marche pacifique près de la frontière. Au total, une trentaine de morts dont un journaliste –reporter et plus d’un millier de blessés. Une répression criminelle et barbare de la part de l’armée israélienne envers des manifestants, non armés, se tenant pour la plupart à distance et souvent très jeunes.

Condamnée par la communauté internationale qui s’indigne d’un usage disproportionné de la force, l’armée israélienne refuse toute enquête extérieure et se mure dans le déni. Pourtant, les témoignages se multiplient et les familles enterrent leurs enfants partis marcher au nom du droit de vivre dignement et de recouvrer une indépendance et un territoire garantis par le droit international.

 

Bombardement chimique à la Ghouta

Le régime de Bachar al Assad a de nouveau fait usage d’armes chimiques envers la population civile de la Ghouta. Cette fois c’est un mélange de chlore et d’un neurotoxique (probablement du gaz sarin selon les experts) qui a achevé plus d’une centaine de personnes dans des conditions apocalyptiques. Beaucoup de femmes et d’enfants ont péri. La population fait déjà face à un siège inhumain et cruel. Provoquant l’indignation générale, une réunion d’urgence de l’ONU est prévue ce lundi. En attendant, c’est encore un peu plus la mort et le désespoir qui prévaut. Plus pour longtemps, espérons-le.

 

Musulmans de France est très préoccupée par les violences continues en Syrie, en Palestine et en Afghanistan.

Musulmans de France condamne avec la plus grande fermeté le meurtre de populations sans défense dont les vies sont tout autant sacrée que les nôtres.

Musulmans de France appelle la France, l’Union Européenne et l’ensemble de la communauté internationale à agir afin de préserver la vie des civils innocents dont un grand nombre d’enfants.

Musulmans de France appelle tous nos concitoyens à dénoncer les crimes que la raison et la morale ne peuvent cautionner.

Enfin, Musulmans de France encourage tous ceux qui le peuvent à soutenir par quelque moyen que ce soit les efforts déployés par les associations humanitaires.

 

 

Musulmans de France,

La Courneuve,

lundi 9 avril 2018.

 

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF