Hijra du prophète : Un projet destiné à l’humanité (1) - L'Union des Organisations Islamiques de France

Hijra du prophète : Un projet destiné à l’humanité (1)

Hijra du prophète : Un projet destiné à l’humanité (1)

Que signifie l’hégire ? 

C’est la fuite de la mère patrie vers un pays étranger par suite d’oppression,

C’est la fuite de la mère patrie afin de chercher ailleurs la fortune et la paix,

C’est de quitter son pays pour chercher un savoir auprès d’un savant ou institution,

C’est aussi partir de son pays pour le faire connaître auprès d’autres peuples afin d’éclaircir la situation bienheureuse ou au contraire malheureuse de la mère patrie.

C’est aussi partir de la mère patrie afin de connaître la terre tel Ibn Battouta. C’est de ces gens là que nous connaissons ce que nous connaissons aujourd’hui d’un monde qui fut jadis inconnu et étranger.

 

Cependant l’hégire du saint prophète et de ses compagnons est dû uniquement à l’injustice des Mecquois. Ils cherchaient un havre de paix. Ils sont sortis de chez eux en laissant derrière eux ; femmes, enfants et biens. Ils étaient hâtés afin de sauver leurs vies. Ils furent tous fragiles et tels des appâts faciles à la disette de la vie. A tout instant, chacun d’entre eux pouvait y laisser la vie. Surtout qu’ils cheminent vers un futur incertain.

 

Le Coran possède son propre style. Ainsi, lorsqu’il nous parle de l’émigration des prédicateurs vers le bien, il attire par la même occasion notre attention sur la personnalité de l’émigrant et  son comportement. Parfois, en rappelant ses qualités, parfois par la promesse des bontés sur terre et dans l’au-delà et parfois par la menace pour ceux qui n’émigrent pas (restent en arrière) tout en étant capables de le faire… C’est une leçon pour celui qui écoute afin qu’il définisse ses priorités.

  • Rappel des qualités des émigrants

Parmi les grandes qualités qui distinguent les émigrants :

  1. La sincérité : Dieu dit : « (Il appartient aussi) aux émigrés besogneux qui ont été expulsés de leurs demeures et de leurs biens, tandis qu’ils recherchaient une grâce et un agrément d’Allah, et qu’ils portaient secours à (la cause d’) Allah et à Son Messager. Ceux-là sont les véridiques. »Al Hachr, 8, « ils recherchaient une grâce et un agrément d’Allah», signifie qu’ils n’ont  quitté leurs demeures et leurs biens que pour Dieu, recherchant Son agrément.
  2. La patience : Dieu dit : « Et ceux qui, pour (la cause d’) Allah, ont émigré après avoir subi des injustices, Nous les installerons dans une situation agréable dans la vie d’ici-bas. Et le salaire de la vie dernière sera plus grand encore s’ils savaient. Eux qui ont enduré et placé leur confiance en leur Seigneur. » An Nahl, 41, 42.
  3. Ils sont véridiques : Dieu dit : « (Il appartient aussi) aux émigrés besogneux qui ont été expulsés de leurs demeures et de leurs biens, tandis qu’ils recherchaient une grâce et un agrément d’Allah, et qu’ils portaient secours à (la cause d’) Allah et à Son Messager. Ceux-là sont les véridiques. »Al Hachr, 8. L’imam Al-Baghaoui dit dans son exégèse « Ceux-là sont les véridiques» dans leur foi.
  4. Le sacrifice : Dieu dit : « Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d’Allah, ont les plus hauts rangs auprès d’Allah… et ce sont eux les victorieux.» Attawba, 20 Peut être que la remarque la plus importante ici est que le sacrifice est rattaché à la lutte dans le sentier de Dieu car sans sacrifice, il n’y a pas de lutte.
  5. Le rangement du côté de Dieu et de Son Prophète SBDL. Dieu dit à propos des émigrants « (Il appartient aussi) aux émigrés besogneux qui ont été expulsés de leurs demeures et de leurs biens, tandis qu’ils recherchaient une grâce et un agrément d’Allah, et qu’ils portaient secours à (la cause d’) Allah et à Son Messager. Ceux-là sont les véridiques. »Al Hachr, 8.
  6. Se remettre à Dieu .Dieu dit : « Et ceux qui, pour (la cause d’) Allah, ont émigré après avoir subi des injustices, Nous les installerons dans une situation agréable dans la vie d’ici-bas. Et le salaire de la vie dernière sera plus grand encore s’ils savaient. Eux qui ont enduré et placé leur confiance en leur Seigneur..» Annahl, 41- 42.
  7. L’espérance en Dieu. Dieu dit : « Certes, ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d’Allah, ceux-là espèrent la miséricorde d’Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.»Al Baqara, 218.  Ceux-là, Dieu leur a pardonné et pourtant ils espèrent Sa miséricorde.
  8. Suivre le Prophète SBDL dans les durs moments. Dieu dit : «Allah a accueilli le repentir du Prophète, celui des Émigrés et des Auxiliaires qui l’ont suivi à un moment difficile, après que les cœurs d’un groupe d’entre eux étaient sur le point de dévier. Puis Il accueillit leur repentir car Il est Compatissant et Miséricordieux à leur égard. » Attawba, 117. Qatada dit : « ils sont sortis vers le Cham l’année de Tabouk, sous un soleil brûlant demandant un effort surhumain. Ils furent soumis à rude épreuve à tel point que deux hommes se partageaient une seule datte et que le groupe suçait la même datte à tour de rôle et buvait un peu d’eau après. Dieu leur a pardonné et était généreux envers eux.
  9. Droit à la priorité en matière de foi et l’importance des actions en ce qui concerne l’exemplarité et la direction. Dieu dit : « Les tout premiers (croyants) parmi les Émigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils L’agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès! »Attawba, 100. L’imam Arrazi dit : « l’antériorité (dans l’Islam) rend obligatoire la considération. Le fait qu’ils aient agi ainsi les met en situation d’exemple. C’est ainsi que les émigrants furent les gouverneurs et les chefs des musulmans.
  10. Le gain suprême. Dieu dit : «Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d’Allah, ont les plus hauts rangs auprès d’Allah… et ce sont eux les victorieux». Attawba, 20.  Abu Assaoud dans son commentaire dit : « ce sont eux les victorieux » ceux pour qui est réservé le gain suprême, le gain infini comme si le gain des autres n’en est pas un à côté du leur.
  11. La foi. Dieu dit : « Et ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d’Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et porté secours, ceux-là sont les vrais croyants: à eux, le pardon et une récompense généreuse. » Al Anfal, 74.

 

  • Un calendrier et un projet pour l’humanité :

Vers l’an 17 de l’hégire, le calife Omar avait réuni de nombreux compagnons ainsi que plusieurs doctes et avait posé la question du calendrier.

De nombreux présents avaient proposé le calendrier grégorien d’autres celui des perses et bien d’autres proposèrent des dates se rapportant aux événements de l’islam lui-même tels que la naissance du sont prophète ou encore celui de la révélation.

Ali lui proposa l’hégire tant cet événement fut des plus éloquent contre l’injustice et contre toute forme d’oppression. Plusieurs des présents furent d’accord et tous ont alors adopté le nouveau calendrier Hégirien.

 

1)  c’est d’abord le fait de quitter et de fuir un pays infâme dont l’injustice règne en maître et  ne plus supporter cette injustice impose le départ vers une contrée plus tolérante et moins hostile.

2) C’est le fait d’insister sur la voie de la justice car toute pratique religieuse est une vérité et un droit, toute propriété est un droit, toute liberté d’expression est un droit.

3) Le calendrier hégirien est une manifestation contre l’opprobre et contre l’injustice.

4) C’est aussi un appel à la vigilance contre toute forme d’asservissement. C’est la gloire d’une nation qui résista avec non violence contre tout aspect autoritariste.

5) C’est rappeler que le pays hôte ne doit jamais être oublié. Les exilés doivent respecter, aimer ceux qui les ont accueillis et nourris alors qu’ils étaient sous le joug de la barbarie. : « Et ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d’Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et porté secours, ceux-là sont les vrais croyants: à eux, le pardon et une récompense généreuse ».

  • diverses plumes

 

 

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF