DECLARATION FINALE 35ème RAMF - L'Union des Organisations Islamiques de France

DECLARATION FINALE 35ème RAMF

Déclaration Finale – 35ème RAMF

 

Au nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. Que la Paix et les Salutations de Dieu soient sur le Prophète Mohamed. Que la Paix de Dieu soit sur vous.

 

Les participants de la 35ème édition de la Rencontre Annuelle des Musulmans de France – visiteurs, conférenciers, invités, associations musulmanes et organisateurs –  remercient Dieu, le Tout Puissant, et Le louent pour avoir béni cette Rencontre et d’en avoir facilité le déroulement dans des conditions appréciées par tous.

 

Musulmans de France tient à remercier Monsieur Le Préfet de la Seine-Saint-Denis – Pierre-André DURAND et le Préfet délégué pour la sureté et la sécurité des plates-formes aéroportuaires, François MAINSARD– qui ont pris toutes les dispositions pour assurer la sécurité et l’ordre afin que la Rencontre se déroule dans de bonnes conditions.

 

Musulmans de France remercie les Maires du Bourget – Monsieur Yannick HOPPE-, de La Courneuve – Monsieur Gilles POUX -, et de Dugny   – Monsieur André VEYSSIERE – pour nous avoir facilité la tenue de la Rencontre. Nous avons aussi une pensée pour Monsieur Vincent CAPO-CANELLAS qui a été maire de la ville du Bourget pendant seize années et qui a accompagné la Rencontre Annuelle des Musulmans de France durant ces seize années. Nous lui adressons également nos remerciements pour toutes ces années de coopération avec la Ville du Bourget.

 

Musulmans de France remercie également toutes les personnes qui ont contribué à sa réussite. Nous prions Dieu de les récompenser grandement. Nous remercions :

 

Le public fidèle et nombreux, près de 165 000 personnes.

Tous les invités et intervenants, venus de toute la France, d’Europe, du moyen-orient, des Etats-Unis, d’Afrique, de la Fédération de Russie et qui nous ont honorés par leur présence et leur savoir.

 

Et aussi, et nous insistons, le millier de bénévoles qui s’est dévoué pour servir les participants et a œuvré pour la réussite de la Rencontre. Sans eux, nous n’aurions pu vivre tous ces moments de fraternité et de partage. La RAMF est un bel exemple de dévouement et d’engagement à travers tous les bénévoles de la Rencontre, majoritairement des jeunes. Merci.

 

 

Cette Rencontre organisée sous le thème « A la lumière du Coran : lire, comprendre, vivre » a voulu rappeler à nous tous, l’importance de la Parole de Dieu dans nos vies.  Honorer ce message pour lequel Dieu a envoyé la « meilleur des créatures » comme le dit la Tradition, notre bien-aimé Prophète Mohamed SBS.

 

A la lumière du Coran : lire, comprendre et vivre.

 

Ici la lecture n’est pas que la récitation, qui est un acte d’adoration en soi, mais le lire à la lumière du savoir, le premier des savoirs qui a honoré le Coran et qui en a fait l’interprétation est la Sunna du Prophète SBS. Coran et Sunna sont liés, nul ne peut comprendre le Coran sans connaitre la vie du Prophète SBS. Le Message et le Messager. La Parole et la Pratique.  Dieu lui-même qualifie plusieurs fois le Prophète « d’excellent modèle ».

 

A l’heure où fleurissent toutes les théories pour dénigrer ou rejeter les textes, nous rappelons que la lecture intelligente du texte n’est que le préalable à une compréhension profonde et saine.

 

Comprendre c’est savoir distinguer les éléments immuables du Coran et ce qui relève de l’interprétation des savants. Comprendre le Coran, c’est tirer profit de ce texte pour répondre aux besoins de l’humanité et se rappeler que la vocation du Coran n’est que de guider les gens vers leur propre bonheur- ici-bas et l’au-delà – . Guidée, lumière, guérison, Dieu n’a pas révélé le Coran à notre Prophète pour l’accabler de chagrin. Au contraire, ce Coran est espérance, il est paix, il est amour, fraternité et justice. Ce Coran est une bonne nouvelle pour l’homme et le Prophète SBS est l’annonciateur de la Bonne nouvelle. Il est venu donner un sens à notre vie. Il n’y a pas de chose plus précieuse que de savoir pourquoi nous vivons et le Coran répond à cette interrogation fondamentale de l’existence.

 

Et cette bonne nouvelle de la part de Dieu n’a pas vocation à être rappeler que dans les grands moments de la vie mais le Coran est une bonne nouvelle pour tous les jours, tous les instants. Il guérit les cœurs et les âmes, il guide vers la droiture et la moralité, il nous rapproche su Seigneur et accroît nos perceptions et facultés.

La Parole de Dieu a été révélée pour que nous la fassions vivre à travers le bon comportement et la bonne parole avec toute créature, quelle qu’elle soit. Vivre le Coran c’est s’inspirer de la Morale qu’il contient et la faire sienne. C’est refuser l’injustice, quelle qu’elle soit. C’est ériger la dignité humaine et des créatures comme principe. C’est protéger les plus faibles, réguler les richesses, empêcher le désordre et le chaos. C’est se rappeler la mission qui nous incombe : faire vivre les valeurs d’amour, de paix, de justice, de fraternité et de solidarité que Dieu a aimé Lui-même et qu’Il veut pour nous. D’ailleurs, l’interprétation du Coran par les plus éminents savants n’ignore pas les finalités du message coranique. La première pouvant être d’apporter la facilité et la bienveillance pour les gens : as samaha.

Alors lisons, comprenons et vivons le Coran afin d’être des sources de joie, de paix et de miséricorde pour tous ceux qui nous entourent. Et annonçons la bonne nouvelle car Dieu dit: « Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui M’appelle quand il M’appelle. Qu’Ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés » (sourate 2, verset 186).

 

 

A la clôture de cette rencontre, l’ensemble des participants tient à énoncer la déclaration finale suivante :

 

1- Les citoyens de confession musulmane portent les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Ils participent à l’édification d’une société plus juste, plus humaine, plus ouverte. Il n’y a aucune opposition entre les valeurs de l’islam et celles de la République.

 

2- Les participants rappellent leur condamnation sans ambiguïté du terrorisme et de l’extrémisme. Nous exprimons notre compassion et notre solidarité avec toutes les victimes. Nous avons une pensée particulière pour les victimes de l’attentat de Carcassonne et de Trèbes ainsi que pour la famille de Mireille Knoll. Nous restons marqués par le courage et le sacrifice du Colonel Arnaud Beltrame et qui restera un exemple pour tous.

Le terrorisme est un fléau qui fait des milliers de victimes chaque année à travers le monde. Les musulmans répètent avec force leur refus de l’instrumentalisation de leur religion.

 

3- Les participants réitèrent leur condamnation du racisme, de l’antisémitisme, la xénophobie et l’antisémitisme. Notre société est plurielle, multiculturelle mais nous avons un socle commun : les valeurs de la république et les lois de la république. Elles s’appliquent à tous. Le rejet et la haine n’ont pas leur place.

 

 

4- Les participants s’inquiètent de la stigmatisation et des préjugés que vivent les musulmans. Ils sont particulièrement préoccupés par certains discours politiques et médiatiques qui font des raccourcis et des amalgames inadmissibles, et qui favorise l’islamophobie.

 

5- Nous rappelons l’égalité qui prévaut entre tous les hommes et réaffirmons avec force l’égalité des hommes et des femmes dans tous les domaines.

 

6- Face à un monde qui se fracture, nous rappelons que toutes les grandes religions et spiritualités ont un grand rôle à jouer. Elles peuvent orienter les vies de chacun, faire prendre conscience du caractère éphémère de la vie, faire vivre la fraternité et le partage dans cet élan vers l’autre. A cette occasion, nous saluons nos amis chrétiens juifs, et tous ceux d’autres confessions ou sans confessions qui nous témoignent leur amitié et leur respect. Le dialogue interreligieux demeure une nécessité pour notre société.

 

7- Plus particulièrement, nous souhaitons de bonnes fêtes à nos frères chrétiens et juifs  qui célèbrent les fêtes de Pâques et leur témoignons toute notre solidarité et fraternité.

 

8- Les participants appellent à la plus grande solidarité avec tous ceux qui souffrent. Nous prions Dieu de leur venir en aide.

Le meurtre, la pauvreté et la corruption sévissent à une échelle très inquiétante. Quel monde laisserons-nous à nos enfants ?

Nous refusons le chaos dans lequel le monde est en train de basculer et dans lequel de plus en plus de gens s’habituent. Non, il faut sauver la vie, il faut refuser la monstruosité et la domination. Nous pouvons le faire, ensemble.

 

9- Plus que jamais, les participants appellent nos dirigeants et ceux de l’Europe, à agir efficacement pour arrêter la tyrannie et le massacre des peuples, en Palestine, en Syrie, au Yémen et en Birmanie. Les participants demandent des actions efficaces en vue de règlements rapides et afin de mettre fin à des drames humanitaires qui sont une  honte pour l’humanité.

Les participants rappellent la responsabilité de l’humanité quant aux aspirations et au devenir de ces peuples.

 

9- A la veille du mois béni de Ramadan, les participants veulent revivifier les valeurs de fraternité, de solidarité et d’union. Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants fuient les bombes et les massacres. Les participants aspirent à un meilleur accueil pour ceux qui ont tout perdu et qui cherchent auprès de nous fraternité et compassion. Les participants rappellent également notre responsabilité face aux milliers de personnes mortes en mer méditerranée.

 

11- Les participants réaffirment leur attachement à Dieu, à Son Prophète et à Sa Parole révélée dans le Saint Coran. Ils réaffirment également leur attachement et leur engagement en vue de faire vivre, en chacun de nous, les valeurs spirituelles et sociétales de l’islam :

– l’amour de Dieu et la volonté de cheminer vers Lui par les qualités du cœur : sincérité, véracité, pardon, amour, patience,

– les qualités dans le comportement comme la droiture, la générosité, l’amabilité et la gentillesse, le dévouement,

– Et aussi : Justice, respect, famille, citoyenneté, solidarité, partage, entre autres, valeurs indispensables au bien vivre-ensemble.

 

Nous implorons Dieu de nous permettre de nous retrouver l’an prochain, afin de nous réunir dans la joie et la fraternité, pour la 36ème Rencontre Annuelle des Musulmans de France.

Merci

 

Musulmans de France,

Le Bourget, le 02 avril 2018.

 

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF