COMMUNIQUE

COMMUNIQUE

 

 

Lors du grand débat télévisé du 2ème tour des élections présidentielles du mercredi 3 mai, Madame Le Pen s’est laissée aller, encore une fois, à un déferlement de mensonges éhontés à l’encontre de l’UOIF. Elle a ainsi montré qu’elle n’a que faire de la vérité, du sens de la responsabilité ou de l’honneur.

 

Par la répétition de ces mensonges, elle ne visait  qu’à attiser la haine, à diviser les français et à camoufler son incapacité à tenir un débat construit autour de l’avenir du pays.

 

L’UOIF est une institution qui a  trente-cinq ans d’existence. Durant tout ce temps, elle  n’a cessé d’œuvrer pour plus de fraternité et d’humanité; pour aider à instaurer plus de paix sociale, pour diffuser l’esprit d’échange et de dialogue inter-religieux avec nos frères juifs et chrétiens dans des centaines de villes ; pour une intégration paisible de l’islam et des musulmans de France.

 

L’UOIF a toujours été en échange positif avec les pouvoirs publics et les différents gouvernements de la France. Elle est membre fondateur du Conseil Français du Culte Musulman dont elle continue à être un membre actif et constructif.

 

Nous qualifier « d’islamistes » ou nous relier au terrorisme ou à des idéologies radicales est une contre-vérité absolue que seule Madame Le Pen est capable de s’autoriser. C’est aussi une insulte aux nombreux Français de confession musulmane qui se reconnaissent dans le discours ou les actions de l’UOIF. C’est enfin, faire croire qu’aucun gouvernement, de gauche comme de droite, n’aurait été soucieux de l’intérêt du pays en laissant fleurir et agir une fédération qui serait tant nuisible!

 

Nous réitérons notre affirmation que l’UOIF n’a jamais rencontré Monsieur Macron, ni aucun de ses collaborateurs ou représentants.

 

 

Mais, n’en déplaise à madame Le Pen, et à l’instar d’autres responsables religieux –  chrétiens, musulmans ou juifs –  notre devoir moral exige de sortir de notre réserve afin d’éviter à notre pays les affres de l’Extrême-Droite.

 

Nous souhaitons le meilleur pour la France, à commencer par demeurer un pays de paix et de liberté et une démocratie rayonnante par ses idéaux, sa tolérance, son ouverture et son vivre-ensemble, capable de regarder l’avenir avec confiance et mobiliser le meilleur d’elle-même.

 

Notre fédération promeut ces valeurs de paix, de fraternité, de solidarité et d’égalité entre les êtres humains.

 

C’est pour cela que nous avons enjoint, très tôt, nos compatriotes à voter contre les idées xénophobes, antisémites et racistes du Front National, et appelé à voter massivement pour Monsieur Macron.

 

 

Union des Organisations Islamiques de France,

La Courneuve, le 4 mai 2017.

 

 

 

Commentaires (0)

*

Copyright UOIF 2013. Tous droits réservés - Powered by UOIF